Travaux en cours

La deuxième tranche de travaux d’assainissement sont achevés dans le chemin du Cimetière, chemin de Pra-Rasa et route des Clos depuis le 16 juin 2017 par l’entreprise DELAVET.

Recensement Citoyen Obligatoire

logo-jdc final-recens-info-janv-fevrer-2016

Tout Français doit spontanément se faire recenser auprès de sa mairie. Cette formalité est obligatoire pour pouvoir se présenter aux concours et examens publics.

Les jeunes Français de naissance doivent se faire recenser entre le jour de leurs 16 ans et le dernier jour du 3ème mois qui suit celui de l’anniversaire.

Les jeunes devenus Français entre 16 et 25 ans doivent se faire recenser dans le mois qui suit la date d’acquisition de la nationalité française.

Les jeunes qui auraient pu répudier ou décliner la nationalité française, mais qui ne l’ont pas fait, doivent se faire recenser dans le mois qui suit leurs 19 ans.
• si le jeune est mineur, il peut faire la démarche seul ou se faire représenter par l’un de ses parents,
• si le jeune est majeur, il doit faire la démarche seul.

Vous devez vous présenter à la mairie avec les documents suivants :
• Une pièce d’identité (carte nationale d’identité, passeport ou tout autre document justifiant de la nationalité française),
• Un livret de famille.

Si le jeune est atteint d’un handicap ou d’une maladie invalidante, et qu’il souhaite être dispensé de la journée défense et citoyenneté, il doit présenter sa carte d’invalidité ou certificat médical délivré par un médecin agréé auprès du ministre de la défense.

Quels sont les effets du recensement ?

Attestation de recensement À la suite du recensement, la mairie délivre une attestation de recensement. Cette attestation est notamment nécessaire pour se présenter aux examens et concours publics (dont le permis de conduire) avant l’âge de 25 ans.

La mairie ne délivre pas de duplicata. Cette attestation doit donc être conservée soigneusement.

En cas de perte ou de vol, il est toutefois possible de demander un justificatif de recensement au centre du service national dont vous dépendez.

Suite du recensement

Le recensement permet à l’administration de convoquer le jeune pour qu’il effectue la journée défense et citoyenneté. Après le recensement, il est donc nécessaire d’informer les autorités militaires de tout changement de situation. Le recensement permet également l’ inscription d’office du jeune sur les listes électorales à ses 18 ans, ainsi que son invitation éventuelle à une cérémonie de citoyenneté. À savoir : si le jeune est atteint d’un handicap, et qu’il souhaite être dispensé de la journée défense et citoyenneté, il peut présenter dès le recensement sa carte d’invalidité.

Défaut de recensement

En cas d’absence de recensement dans les délais, l’irrégularité est sanctionnée par le fait :
• de ne pas pouvoir participer à la journée défense et citoyenneté,
• de ne pas être inscrit sur les listes électorales dès 18 ans,
• de ne pouvoir passer aucun concours ou examen d’État (bac ou permis de conduire par exemple) avant l’âge de 25 ans.

Vous pouvez joindre, suivre votre dossier ou vos dates de convocation JDC au centre du service national BP 106 63035 Clermont-Ferrand cedex 04-73-99-25-15

Commerçants et artisans

CHIDRAC :

BOULANGERIE-PATISSERIE « Le p’ti mitron »
tel :04.73.71.13.67

VIVAL-LOTO –TABAC PRESSE « Casa Carlos Babeth »
Tel /fax :04.73.71.12.94

RESTAURANT-BOUCHERIE « le clos »
réouvert depuis le 9 juillet 2012

 

SAINT-VINCENT :

Café de la Place tabac journaux dépôt de gaz « chez MURIEL »
tel : 04.73.71.12.83
Le pain si commande préalable ou au camion 

Mécanique générale « Etablissement SALAGNAC JEAN-LUC »
tel : 04.73.54.90.22

Entreprise de maçonnerie « Manuel DA COSTA »
tel : 04.7371.1371

Garage de la Vallée « MARTIN MARCEL »
tel : 04.73.71.14.19

Artisan menuisier « DENIZIOT DAVID »
tel : 04.73.54.90.08

Plomberie-chauffage-sanitaire « ATELIER des TEMPLIERS »
tel : 04.73.54.90.20

Entreprise de maçonnerie –couverture « GUITTARD DAVID »
tel : 04.73.54.37.31

Scierie SALSON PAUL
tel : 04 .73. 71. 12. 86

Entreprise de Débroussaillage « REBOISSON DAVID »
tel : 04.73.71.17.91

Peinture-placo- papier peint « AYTEN HASSAN »
tel : 04.73.89.65.69

Façadeur-maçonnerie « BONNEFILLE MATHIEU »
tel : 04.73.71.19.23

Menuiserie, portes, fenêtres « Etablissement BOUZON PHILIPPE »
tel : 04.73.89.12.97

Association des Maires ruraux

 

iphone2

 

Nouvel exécutif : l’AMRF en action au service des maires ruraux

Les élus et les territoires ruraux ont envoyé une nouvelle fois un message très clair lors de l’élection présidentielle.

Pour autant, les premiers pas du nouvel exécutif à ce jour ne sont pas de nature à dissiper le fort mécontentement des ruraux, ni à inverser le sentiment d’abandon en un mouvement d’espérance. Le slogan présidentiel sur les affiches de campagne était – Ensemble, la France ! – il semble que cela soit – Ensemble, mais sans les ruraux. Les premières mesures annoncées pour figurer à l’agenda parlementaire sont sans doute éminemment importantes : moralisation de la vie politique, réforme du code du travail, prolongement de l’état d’urgence…. Mais rien d’équivalent n’a été annoncé au sujet de l’équilibre des territoires ou d’actions très concrètes visant à rompre la machine infernale de la concentration.

C’est pourquoi nous avons adressé plusieurs courriers au :

– Président de la République : lettre-au-president

– Premier Ministre :lettre-au-1er-ministre

– Ministre de la cohésion des territoires :ministre-de-la-cohesion-des-trritoires

– Ministre de l’Intérieur :ministre-de-l-interieur

– Garde des sceaux sur la loi de moralisation de la vie politique :ministere-de-la-justice

– Ministre de l’Éducation nationale sur la question des rythmes scolaires :ministere-de-l-education-nationale

– À la Ministre de la Santé :ministere-des-solidarites-et-de-la-sante

Ces interpellations ont déjà porté leur fruit puisque le Président de l’AMRF Vanik BERBERIAN sera reçu par le Ministre de la Cohésion territoriale le lundi 12 juin 2017.

C’est en tous cas l’occasion, comme beaucoup l’ont déjà fait, de relayer nos positions auprès de vos collègues, de la presse et des candidats aux élections législatives.

Avec mes cordiales salutations,

Vanik BERBERIAN
Président

Le Défenseur DES DROITS

 

droits

Une institution pour la défense et la promotion de vos droits

Le Défenseur des droits est une institution de l’Etat complètement indépendante. Créée en 2011 (inscrite dans la Constitution dès 2008), elle s’est vu confier deux missions : défendre les personnes dont les droits ne sont pas respectés ; permettre l’égalité de tous et toutes dans l’accès aux droits.

Toute personne physique (un individu) ou morale (une société, une association…) peut le saisir directement et gratuitement lorsqu’elle : pense qu’elle est discriminée[1] ; constate qu’un représentant de l’ordre public (police, gendarmerie, douane…) ou privé (un agent de sécurité…) n’a pas respecté les règles de bonne conduite ; a des difficultés dans ses relations avec un service public (Caisse d’Allocations Familiales, Pôle Emploi, retraite…) ; estime que les droits d’un enfant ne sont pas respectés.

Le Défenseur des droits est né de la réunion de quatre institutions : le Médiateur de la République, le Défenseur des enfants, la Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité (HALDE) et la Commission Nationale de Déontologie de la Sécurité (CNDS).

Près de 250 personnes travaillent au siège du Défenseur des droits, à Paris. En France métropolitaine et outre-mer, ce sont 397 délégués qui vous accueillent pour vous accompagner dans la défense de vos droits.

Traiter vos demandes

Accueil> Actions

Lorsque vous vous adressez au Défenseur des droits, que ce soit par écrit ou par téléphone, des juristes étudient votre demande. Si votre demande ne relève pas des compétences du Défenseur, vous êtes réorienté vers les personnes qui peuvent vous aider. Sinon, votre demande est transmise aux juristes spécialisés. Si vous avez commencé une action en justice, la prise en charge de vos demandes par le Défenseur ne modifie pas les délais que la justice a fixés.

Lorsqu’il traite vos demandes : Le Défenseur enquête : il instruit votre dossier Il peut ensuite : Régler à l’amiable votre problème

Demander des sanctions Présenter des observations devant le juge

 

Vous souhaitez saisir le Défenseur des droits


Vous pouvez adresser directement votre réclamation au Défenseur :
Par le formulaire de saisine en ligne
Par courrier à l’adresse suivante : Défenseur des droits 7 rue Saint-Florentin 75409 Paris Cedex 08

Vous devez joindre à votre courrier une copie de toutes les pièces en votre possession permettant de comprendre votre situation (procès-verbaux, dépôts de plainte, certificats médicaux, etc.) et vos coordonnées précises.

Vous souhaitez prendre contact avec le Défenseur des droits

Vous ne savez pas si vous pouvez saisir le Défenseur des droits ? Une question sur votre situation personnelle ?

Vous pouvez :
nous contacter par téléphone au 09 69 39 00 00, du lundi au vendredi de 8h00 à 20h00 (coût d’un appel local)
adresser votre demande au délégué du Défenseur près de chez vous (Les délégués peuvent traiter, par la voie du règlement amiable, les réclamations relevant de la compétence de Défenseurs des droits dans les domaines des relations avec les services publics, de la défense des droits de l’enfant et de la lutte contre les discriminations)

Pour toutes vos questions concernant les mentions légales, veuillez utiliser le formulaire de contact.

Services publics

Voici le détail des services de proximité et leurs coordonnées

1- Ecole 
2- La poste
3- Les pompiers 
4- La gendarmerie 
5- Caisse Primaire d’Assurance Maladie 
6- La déchetterie 
7- Le collège de secteur 
8- Trésor public 

accueil-rdv-issoire-affiche

Ecole : 
L’école de Saint Vincent est en Regroupement Pédagogique Intercommunal avec Saint Floret 
04 73 71 17 32 Ecole de Saint Vincent
04 73 71 17 63 Ecole de Saint Floret 
www.ac-clermont.fr

La Poste : 
L’agence Postale de Champeix Place du Foirail est ouverte au public du lundi matin au samedi midi de 8h30 à12h et de 14h à 17 h
3631 
www.laposte.fr 
L’agence communale de Saint Cirgues sur Couze est ouverte au public du ……………………………………………………………. ?

Les pompiers :
18 ou 112 
www.sdis63.fr

La gendarmerie : 
Située 39 quai d’Aubary à Champeix.
04 73 96 71 11 ou 17 
www.gendarmerie.interieur.gouv.fr

Caisse Primaire d’Assurance Maladie :
La CPAM d’Issoire se situe 34 rue Antonin Gaillard. Elle est ouverte au public du lundi au vendredi de 8 h à 17 h.
3646 (8 centimes d’euro par appel puis 3 cts d’euro par minute). 
www.ameli.fr 
Une permanence est tenue à Champeix tous les mardis après-midi dans les locaux de la mairie.

Déchetterie : 
Située Route de Reignat 63320 Montaigut le Blanc
04 73 96 72 11 
La déchetterie est ouverte au public du mardi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h.

Le collège de secteur : 
Le collège de secteur se trouve à Champeix (11 km de Saint Vincent), rue Oche 63320 CHAMPEIX. 
04 73 96 39 20 
ce.0630016a@ac-clermont.fr

Trésor Public : 
La trésorerie principale, 25 rue de la halle à Champeix. Elle est ouverte au public le vendredi matin de 8h à 12h . 
04 73 96 73 47 
www.impots.gouv.fr 
Le trésor public d’Issoire se situe 3 boulevard Léon Blum. Il est ouvert au public du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 16h. 
04 73 89 76 24 
www.impots.gouv.fr

accueil-rdv-issoire-affiche

http://t.ymlp313.net/ewsyalaubmjwai…

Histoire

Le contenu de ce document a été réalisé par « notre Historien » M. GIRAUD et nous tenons à l’en remercier

Origine du nom :
Saint-Vincent, martyre mort en 304, né à HUESCA en Espagne, il devient diacre de SAINT-VALERE à SARAGOSSE, victime de la persécution de DIOCLETIEN au IV ieme siècle, honoré comme patron des vignerons, fête célébrée le 22 Janvier.

Ses seigneurs :
Au X IIème siècle, Saint-Vincent appartenait à la famille des seigneurs de MONTAIGUT-LE-BLANC 
En 1262, le seigneur de MONTAIGUT tenait la terre de Saint-Vincent en fief de ROBERT II DAUPHIN, seigneur de VODABLE (1240-1262).Qui lui-même en fit hommage à ALPHONSE DE POITIERS. 

Se sont succédés : 

  • PIERRE III DE MONTAIGUT, vivant en 1287-1352, fils de GUERIN et de RANDONNE DE POLIGNAC, qui épousa en 1304 YSABELLE DAUPHINE. 
  • GUY I, vivant en 1438, épousa en 1410 ANTOINETTE DE SASSENAGE. 
  • GUY II, épousa en 1437 JEANNE DE LANGEAC, il teste en 1479. 
  • FOULQUES, époux de GABRIELLE de la SOUCHERAIE, ils testent en 1486. 
  • JACQUES, épousa en 1485 Françoise le MARECHAL DE FOURCHAUX, il teste en 1517.
  • PIERRE IV, décédé sans postérité, il teste en 1549.
  • MARGUERITE, mariée deux fois, 1ère noce à GILBER D’ANLEZY, 2ième noce à ITIER DE GIORAND. 
  • MARS DE GOIRAND, épousa vers 1580, JEANNE DE CHALENCON, POLIGNAC. 
  • ANTOINE, époux d’ANNE ARSIN (du VELAY), vivant en 1615. 
  • ANNE, épouse en 1601 CHARLES MOTIER DE CHAMPETIERES, qui teste en 1633. 
  • JEANNE CATHERINE DE CHAMPETIERES, mariée en 1627 à FOLQUERAND DE BERANGER 
  • CHARLES DE BERANGER, marié en 1660 à LOUISE DE GUILHEM DE CLERMONT. 
  • MARIE MAGDELEINE LOUISE DE BERANGER, célibataire, le 27 Octobre 1702, elle vendit le fief de SAINT-VINCENT au Marquis d’ALEGRE. 
  • YVES DE TOURZEL D’ALEGRE (1653-1733), il fut nommé Maréchal de France, le 2 Juin 1724, il se maria deux fois, il avait épousé le 30 Août 1679, Jeanne Françoise de GARAUD de CAMINADE, décédée à Paris le 23 Mai 1723, en deuxième noce en 1724,il épousa Madeleine de CADEROUSSE . 
  • Marie Marguerite d’ALEGRE, Comtesse de RUPELMONDE,(1688-1752), elle fut crée Marquise de TOURZEL, par lettres patentes des 27 Mars et 4 Avril 1742 et du 14 Août 1743, ce marquisat comprenait les terres et seigneuries de MEILHAUD,TOURZEL,SAINT-VINCENT, SAINT-FLORET le CHASTEL, RAMBAUD, MONTAIGUT LE BLANC, SAINT-CIRGUES et CHAMPEIX. Elle fait donation du marquisat par testament le 26 Août 1751 à son petit neveu.
  • LOUIS EMMANUEL DE BOUCHET, comte de SOURCHES et de MONTSEREAU, décédé sans postérité en 1755. 
  • LOUIS François du BOUHET, son frère, marié le 8Avril 1764 à LOUISE ELISABETH DE CROY D’HAVRE, qui fut appelée en Juillet 1789 par Marie Antoinette, auprès des enfants de France, elle échappa aux massacres de Septembre 1792, elle mourut le 15 Mai 1832.