Accueil

Bienvenue sur le site de Saint-Vincent – Lavelle

 

Le recensement 2018.

Un agent recenseur va passer chez vous afin d’effectuer le recensement de la commune,il sera porteur d’une carte avec sa photo et  le cachet de la Mairie ,le recensement s’effectuera du 18 janvier 2018 au 18 février 2018 ,nous vous demandons d’accueillir agréablement cette agent recenseur merci.


img-3580Dimanche 12 novembre à l’hôtel des voyageurs à BESSE, 

c’est dans une salle de restaurant pleine, que les aînées de Saint-Vincent/Lavelle se sont retrouvés autour d’un bon repas.

Tout l’après midi fût agrémenté de chansons et d’histoires drôles.

C’est ainsi que tous les invités ont décidés de renouveler ce moment très convivial,et de se donner rendez-vous pour l’année prochaine. Merci à tous !!!


prefet-departement

Objet : mise en place de points numériques en Préfecture et Sous-Préfectures et dans les services au public.

A l’instar des demandes de cartes nationales d’identité (CNI) et passeports dont l’instruction est assurée dès la fin du 1er trimestre (21 mars pour la région Auvergne-Rhône-Alpes),les dossiers de demandes de permis de conduire et de certificats d’immatriculation seront également instruits à distance par des centres d’expertises et de ressources titres (CERT) à compter du 1er novembre 2017. A cette date, les guichets « permis de conduire » et « certificats d’immatriculation » des véhicules (cartes grises) des Préfectures et des Sous-Préfectures concernées seront fermés.

Pour plus d’informations cliquer sur le dossier PDF ci-dessous

fermeture-guichets



UN DEFIBRILATEUR SUR LAVELLE defibrilateur dscn0922

Un nouvel appareil a été mis en service sur LAVELLE. Il se situe sur le mur de la salle communale (photo du haut),un panneau indicateur à l’entrée du village (photo du bas) afin de le trouver rapidement, de plus prochainement une formation aura lieu pour expliquer aux habitants comment utiliser un défibrillateur.

Pourquoi une formation à l’utilisation d’un défibrillateur ?

L’objectif de ces formations est de permettre de manière simple et accessible au grand public (non professionnel des services d’urgence et de secours), d’intervenir rapidement et efficacement sur une personne victime d’un arrêt cardiorespiratoire